A la recherche du trésor !

" Tu ne trrrouverras jamais le trésor. Tu ne trrrouverras jamais le trésor. ...ha, ha,ha ! " 

"Tais-toi oiseau de malheur !" Dit le petit capitaine au beau perroquet multicolore posé sur son épaule qui se moque de lui. Il prend à témoin son équipage :

" vous le savez, mille sabords, qu'on le trouvera bien ce maudit trésor ! " 

Il a fière allure l'équipage. Roro, le renard en peluche a été nommé second, Pignouf l'ours brun est le timonier et les autres peluches sont alignées et portent les pelles qui d'ordinaire servent l'été pour les châteaux de sable, prêts à creuser lorsqu'on aura trouvé le trésor.

Le capitaine sort sa longue vue, monte sur le lit superposé et,du haut de sa dunette improvisée, parcourt un paysage tropical de palmiers, de jungle et de mangrove.

L'île qu'il aperçoit est l'île de la Tortue. Il regarde à nouveau sur sa carte.

Il redescend. S'assied et pose la carte au sol. Il coiffe avec solennité son beau chapeau. Il faut dire qu'il est impressionnant notre petit capitaine.

" On débarquera dans cette petite anse. On comptera 30 pas. On doit trouver le gros arbre mort. On sera là." 

Il montre un point sur la carte.  Roro et Pignouf hochent la tête pour donner leur accord.

"Voyons ce dont on a besoin. Les pelles ? C'est bon ! Les pioches ? on les a. Les caisses de bois pour ramener le trésor au bateau ? Aussi."

"En avant !" Et il se mit à entonner. " hardi les gars, vire au guindeau, good bye  farewell, good bye farewell ! "

La petite troupe suivait comme en un seul homme. Ils trouvèrent l'anse, puis l'arbre, puis le trésor. Il étaient épuisés lorsqu'ils y arrivèrent.

"Maintenant, moussaillons, laissez-moi seul ! " et le petit capitaine commença à rédiger la liste de ce qu'il lui faudrait encore pour déterrer le trésor et le ramener à bon port.

Cela dura encore longtemps jusqu'à ce qu'il entende la voix de sa maman qui l'appelait pour dîner.